Calculatrice du revenu de retraite canadienne - Foire aux questions sur la pension de la Sécurité de la vieillesse

Foire aux questions sur la pension de la Sécurité de la vieillesse

  1. La pension de la Sécurité de la vieillesse sera-t-elle disponible lorsque j’en aurai besoin?
  2. On dit parfois que le programme de la Sécurité de la vieillesse est la pierre angulaire du système de revenu de retraite du Canada. Qu’entend-on par cela?
  3. Quelle différence y a-t-il entre ma pension de la Sécurité de la vieillesse et ma pension de retraite du Régime de pensions du Canada?
  4. Que se passe-t-il si mon revenu total est faible?
  5. Que se passe-t-il si j’ai vécu ou travaillé à l’étranger?
  6. Dois-je présenter une demande pour commencer à recevoir ma pension de la Sécurité de la vieillesse ou ma pension de retraite du Régime de pensions du Canada?
  7. Ma pension de la Sécurité de la vieillesse sera-t-elle réduite si mon revenu est élevé?
  8. Ma pension de la Sécurité de la vieillesse est-elle imposable?
  9. Une pension de la Sécurité de la vieillesse est-elle indexée à l’augmentation du coût de la vie?

1) La pension de la Sécurité de la vieillesse sera-t-elle disponible lorsque j’en aurai besoin?

Oui. Vous pouvez compter sur la pension de la Sécurité de la vieillesse. Les coûts de la Sécurité de la vieillesse augmenteront avec le vieillissement de la population au cours des décennies à venir. Toutefois, les projections démontrent que les augmentations de ces coûts seront abordables. Des modifications ont été apportées à la Sécurité de la vieillesse dans le budget de 2012 afin d'assurer sa viabilité à long terme. Pour plus d'informations, s'il vous plaît consulter notre site web.

2) On dit parfois que le programme de la Sécurité de la vieillesse est la pierre angulaire du système de revenu de retraite du Canada. Qu’entend-on par cela?

La pension de la Sécurité de la vieillesse est l'une des principales sources de revenu pour les aînés canadiens. En 2011, environ 22 pour cent du revenu total perçu par les personnes âgées est venue du programme de la Sécurité de la vieillesse (y compris le Supplément de revenu garanti). Un autre 19 pour cent du revenu total des personnes âgées provenait du Régime de pensions du Canada / Régime de rentes du Québec. Ensemble, les programmes de retraite publics ont fourni environ 41 pour cent du revenu total des personnes âgées au Canada en 2011, procurant une base modeste pour la retraite de nombreuses familles canadiennes.

3) Quelle différence y a-t-il entre ma pension de la Sécurité de la vieillesse et ma pension de retraite du Régime de pensions du Canada?

Vous devenez admissible à une pension de la Sécurité de la vieillesse en vivant au Canada depuis au moins 10 ans après l'âge de 18 ans. La pension de base de la Sécurité de la vieillesse commence à l'âge de 65 actuellement. Les pensions de la Sécurité de la vieillesse sont payées par les recettes générales du gouvernement du Canada.

Pour avoir droit à une pension de retraite du Régime de pensions du Canada, vous devez avoir travaillé et versé des cotisations au Régime de pensions du Canada. Votre employeur et vous-même versez des cotisations égales. Si vous êtes travailleur autonome, vous versez les deux parts. La pension de retraite du Régime de pensions du Canada peut commencer à être versée dès l’âge de 60 ans ou jusqu’à 70 ans.

4) Que se passe-t-il si mon revenu total est faible?

Si votre revenu est faible et que vous recevez une pension de base de la Sécurité de la vieillesse, vous pourriez également recevoir le Supplément de revenu garanti

Les époux et les conjoints de fait de pensionnés de la Sécurité de la vieillesse qui reçoivent le Supplément de revenu garanti pourraient recevoir l’Allocation s’ils sont âgés entre 60 et 64 ans. De même, les veufs et les veuves à faible revenu qui font partie de ce groupe d’âge pourraient recevoir l’Allocation au survivant.

Vous devez présenter une demande pour recevoir le Supplément de revenu garanti ou l’Allocation.

5) Que se passe-t-il si j’ai vécu ou travaillé à l’étranger?

Absences du Canada

On pourrait compter le temps passé par les Canadiens à travailler à l’étranger pour le compte d’employeurs canadiens comme des périodes de résidence au Canada. Pour être admissible, la personne concernée doit être rentrée au Canada dans les six mois de la fin de son emploi ou avoir eu 65 ans pendant qu’elle était encore employée. Dans certaines conditions, cette disposition peut également s’appliquer aux époux, conjoints de fait, personnes à charge, étudiants et Canadiens qui travaillent à l’étranger pour des organismes internationaux.

Accords de sécurité sociale avec d’autres pays

Le Canada a conclu des accords avec de nombreux pays, accords qui peuvent vous permettre d’obtenir des prestations de sécurité sociale de l’un ou l’autre des pays. Si vous n’avez ni vécu ni travaillé suffisamment longtemps dans un pays pour être admissible à des prestations, le temps passé dans cet autre pays pourrait être pris en considération afin de déterminer votre admissibilité aux prestations de l’un ou l’autre des pays.

Si vous avez vécu ou travaillé dans un autre pays, visitez notre site web.

6) Dois-je présenter une demande pour commencer à recevoir ma pension de la Sécurité de la vieillesse ou ma pension de retraite du Régime de pensions du Canada?

Pour de nombreux retraités, ni votre pension de la Sécurité de la vieillesse ni votre pension de retraite du Régime de pensions du Canada ne commence à être versée automatiquement. Vous devez présenter une demande pour toutes les prestations.

En Avril 2013, Service Canada a mis en œuvre un processus visant à inscrire automatiquement les personnes âgées qui sont admissibles à recevoir la pension de la Sécurité de la vieillesse.

Si vous ne pouvez être inscrit automatiquement, Service Canada vous enverra une lettre de notification le mois qui suit votre 64e anniversaire. Si vous ne recevez pas cette lettre, vous devez demander votre pension de la Sécurité de la vieillesse.

7) Ma pension de la Sécurité de la vieillesse sera-t-elle réduite si mon revenu est élevé?

Oui, en fonction de vos revenus. Conformément à la Loi de l'impôt sur le revenu, si votre revenu net avant rajustements (ligne 234 de la déclaration de revenus) dépasse 77 580 $ (pour l’année fiscale 2020), vous pourriez avoir à rembourser une partie ou la totalité de votre pension de la Sécurité de la vieillesse. Votre calcul de remboursement est basé sur la différence entre votre revenu et le seuil pour l'année. La première étape consiste à déterminer de combien votre revenu est supérieur au seuil. Vous devez rembourser 15 pour cent de ce montant. Ce seuil est ajusté chaque année pour tenir compte des effets de l'inflation.

La plupart des personnes âgées reçoivent la pension intégrale de la Sécurité de la vieillesse. En fait, seulement environ deux pour cent des personnes âgées perdent l'intégralité de la pension. Cette réduction ne s'applique pas aux prestations du Régime de pensions du Canada.

8) Ma pension de la Sécurité de la vieillesse est-elle imposable?

Oui. La pension de base de la Sécurité de la vieillesse est imposable et doit être déclarée dans votre déclaration de revenus.

Le Supplément de revenu garanti et l’Allocation ne sont pas imposables, mais doivent être déclarés dans votre déclaration de revenus.

9) Une pension de la Sécurité de la vieillesse est-elle indexée à l’augmentation du coût de la vie?

Oui, les montants de paiement Sécurité de la vieillesse, Supplément de revenu garanti, l'Allocation et l'Allocation au survivant sont revus tous les trois mois (en Janvier, Avril, Juillet et Octobre) pour tenir compte des augmentations du coût de la vie mesuré, veuillez consulter notre site web.

Date de modification: