Calculatrice du revenu de retraite canadienne - Aide

Haut de la page


Renseignements généraux

Dollars courants

L’estimation de votre revenu de retraite faite par la présente calculatrice est exprimée en dollars courants (c.-à-d., calendrier annuel courant). Les dollars courants vous permettent de faire une comparaison utile de votre revenu de retraite futur. Au fond, c’est comme si vous commenciez à recevoir votre pension de retraite demain. Et parce que vous savez ce que coûtent les factures présentement, vous avez une idée du genre de mode de vie que vous serez en mesure d'avoir à votre retraite.

Espérance de vie

Votre espérance de vie est basée sur la projection de l'espérance de vie à l'âge de 65 ans, fondé sur des facteurs tels votre date de naissance et votre genre. Par exemple, une femme née en 1965 qui aura 65 ans en 2030, peut espérer vivre approximativement 23 ans (jusqu'à 88 ans) en moyenne. Soyez conscient que vous avez 50 pourcent de chance de vivre plus longtemps que la moyenne. Pour plus de sureté, vous devriez planifier que revenus de retraite dure plus longtemps que la moyenne d'espérance de vie.

Taux de remplacement de revenu (Objectif de revenu)

On soutient habituellement que le revenu de retraite devrait représenter approximativement 70 % du revenu avant la retraite. Bien que 70 % soit préféré par certaines personnes, les taux de remplacement varient selon les circonstances individuelles. Il est probable que les Canadiens à faible revenu aient besoin de remplacer de hauts niveaux de revenu après la retraite, tandis que les Canadiens à revenu plus élevé, plus particulièrement ceux qui ont des dépenses considérables pendant les années précédant la retraite et qui n’en ont plus à la retraite, aient besoin d’en remplacer moins.

Inflation

L’inflation est le taux de variation des prix au cours d’une période de temps. L'estimation de l’inflation à laquelle on se reporte le plus souvent est l’Indice des prix à la consommation (IPC).

Indexé à l’inflation

En ce qui concerne une pension de retraite, cela signifie que votre prestation est périodiquement (p. ex., annuellement) ajustée pour tenir compte de toutes augmentations des prix. Ces augmentations visent à maintenir le pouvoir d’achat de votre pension.

Taux de rendement

Exprimé souvent en pourcentage, c’est le montant d’argent que vous gagnez au cours d’une période de temps grâce à votre placement initial. Par exemple, si vous placez 100 $ le 1er janvier et que, au 31 décembre de la même année, votre placement initial vaut 108 $, le taux de rendement annuel de votre placement est de 8 % (8 $/100 $ = 0,08, ou 8 %).

Intérêt composé

L'intérêt composé aide votre argent à croître plus rapidement. En termes simples, cela signifie que vous faites de l’argent sur votre argent. Dans l’exemple donné à la définition du taux de rendement, un investissement de 100 $ produisait 8 $ en un an et, au bout d’un an, l’investisseur se retrouvait avec 108 $. Si vous dépensiez les 8 $, vous n’auriez que 100 $ à investir la deuxième année. D’autre part, si vous ne dépensez pas les 8 $, mais, au contraire, investissez 108 $, vous avez un montant producteur d’intérêt plus élevé que le montant investi. Cet effet se multiplie avez les années, et peut avoir un profond impact sur les retours à long terme qu'un investissement peut rapporter.

Haut de la page


Régime de pensions du Canada

Pension de la retraite du Régime de pensions du Canada

La pension de retraite du Régime de pensions du Canada est une prestation mensuelle versée aux personnes qui ont cotisé au Régime. Le Québec a un programme semblable mais pas identique, le Régime de rentes du Québec. La pension de retraite du Régime de pensions du Canada est censée remplacer environ 25 % des gains à partir desquels vous avez cotisé au Régime.

Les demandeurs peuvent commencer à toucher la pension entre l’âge de 60 et de 70 ans. Le montant de la pension est inférieur lorsqu’on la touche avant l’âge de 65 ans et supérieur lorsqu’on décide de commencer à la recevoir après l’âge de 65 ans.

Le Régime de pensions du Canada prévoit une protection contre l’inflation et la pleine transférabilité d’un emploi à l’autre. De plus, des clauses d’exclusions tiennent compte des périodes de temps passées à l’extérieur de la population active rémunérée en raison du chômage ou du soin des enfants.

Le Régime de pensions du Canada représente plus qu’une simple pension de retraite. Il offre des prestations d’invalidité et une protection pour les enfants de personnes invalides. De plus, le Régime de pensions du Canada prévoit des prestations de survivant à l’intention du conjoint et des enfants survivants et une prestation forfaitaire de décès.

Prestation après-retraite

Si vous avez de 60 à 70 ans et occupez un emploi ou comptez retourner travailler au Canada, mais à l’extérieur du Québec, tout en recevant une pension de retraite du Régime de pensions du Canada ou du Régime de rentes du Québec, vous pourriez être admissible à une pension après retraite.

Cette prestation vous permettra d’accroître votre revenu de retraite même si vous touchez déjà le montant maximum de la pension de retraite du Régime de pensions du Canada. Il s’agit d’une prestation mensuelle garantie dont le montant augmentera en fonction de la hausse du coût de la vie et qui vous sera versée jusqu’à votre décès.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la prestation après-retraite, veuillez consulter notre site web.

Haut de la page


Pension d’employeur

Régime à prestations déterminées

Un régime à prestations déterminées vous verse une pension de retraite fondée sur le nombre d’années de travail pour l’entreprise et vos gains. Votre pension est garantie et vous saurez à l’avance le montant de votre prestation.

Régime à cotisations déterminées

Un régime à cotisations déterminées définit typiquement les contributions que vous et votre employeur versez dans un compte pendant vos années de travail. Le montant versé pendant la retraite n’est pas fixe. Au contraire, il varie par rapport aux montants cotisés (souvent volontairement) et aux taux de rendement sur l’investissement reçus.

Régime de pension agréé collectif

Un régime de pension agréé collectif est un type de régime à cotisations déterminées. Cependant, il ne définit pas le montant de la pension que vous recevrez. À la retraite, les économies accumulées au sein du régime détermineront votre revenu de pension.

Régime enregistré d’épargne-retraite collectif

Les employés et les employeurs mettent des montants d'argent dans un régime enregistré d’épargne-retraite. Les cotisations à ce régime enregistré d’épargne-retraite se font souvent par retenues salariales et peuvent être administrées par votre employeur. Les règles, y compris les plafonds de cotisation, qui s’appliquent aux régimes enregistrés d’épargne-retraite individuel s’appliquent également aux régimes enregistrés d’épargne-retraite collectif. Vérifiez dans la foire aux questions sur les régimes enregistrés d’épargne-retraite les avantages fiscaux qu’ils procurent.

Régime de participation différée aux bénéfices

Un régime de participation différée aux bénéfices est un moyen pour les employeurs d’édifier un fonds de pension pour leurs employés fondé sur une part des bénéfices de l’entreprise. Les employés ne cotisent pas à ces régimes. Étant donné que les bénéfices peuvent fluctuer d’une année à l’autre, il est difficile d’estimer le montant des pensions futures. Néanmoins, si vous souhaitez essayer d’estimer le montant d’une prestation de retraite, vous pouvez le faire.

Haut de la page


Épargne-retraite

Régime enregistré d’épargne-retraite individuel

Un régime enregistré d’épargne-retraite individuel est un moyen d’économiser en vue de votre retraite. Les cotisations sont déductibles d’impôt et votre argent croîtra à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous le retiriez du régime. Vous pouvez également reporter la portion inutilisée de votre cotisation aux années ultérieures.

Vous trouverez votre plafond de cotisation dans l’avis de cotisation que vous envoie l’Agence du revenu du Canada. Vous pouvez aussi appeler l’Agence du revenu du Canada, au 1 800 959-7383 (ATME/téléscripteur 1 800 665-0354), ou vous rendre au site web de l'Agence du revenu du Canada.

Haut de la page


Autres revenus

Des exemples d’autres revenus inclus une variété de sources tel qu’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), un héritage, un paiement forfaitaire, et des épargnes non enregistrées.

Haut de la page


Sécurité de la vieillesse

Le programme de la Sécurité de la vieillesse, la pierre angulaire du système canadien de revenu de retraite, vous offre une pension modeste à l’âge de 65 ans si vous avez vécu au Canada pendant au moins 10 ans. Si vous êtes une personne âgée à faible revenu, vous pourriez être admissible à d’autres prestations dès l’âge de 60 ans.

Le programme de la Sécurité de la vieillesse comprend trois prestations : la pension de base de la Sécurité de la vieillesse, le Supplément de revenu garanti et l’Allocation/Allocation du survivant. Vous devez présenter une demande pour toucher ces prestations. Pour de plus amples informations et afin de vérifier votre éligibilité, veuillez visiter le site web de la Sécurité de la vieillesse.

Pension de la Sécurité de la vieillesse

Le montant de votre pension de base de la Sécurité de la vieillesse dépend du nombre d’années vécues au Canada. Il n’est pas nécessaire d’avoir travaillé au Canada pour être admissible à la pension de la Sécurité de la vieillesse. Par exemple, si vous avez vécu au Canada pendant 40 ans après l’âge de 18 ans, que vous ayez travaillé ou non au Canada, vous recevrez la pension maximale. Si vous avez vécu au Canada pendant moins de 40 ans après l’âge de 18 ans, le montant de la pension de la Sécurité de la vieillesse que vous recevrez variera selon vos réponses aux questions. Vous pouvez essayer des réponses différentes pour voir si le montant de votre pension changera.

Pour être admissible à une pension de la Sécurité de la vieillesse, vous devez :

  • être âgé de 65 ans ou plus;
  • être un citoyen canadien ou un résident autorisé du Canada la journée où votre demande est approuvée;
  • avoir eu le statut de citoyen canadien ou de résident autorisé le jour précédant votre départ du Canada, si vous ne vivez plus au Canada;
  • avoir vécu au Canada pendant au moins 10 ans depuis l’âge de 18 ans pour recevoir la Sécurité de la vieillesse au Canada;
  • avoir vécu au Canada pendant au moins 20 ans depuis l’âge de 18 ans pour recevoir la Sécurité de la vieillesse à l’extérieur du Canada.

Les prestations de la Sécurité de la vieillesse ne vous sont pas versées automatiquement pour tous les bénéficiaires; vous devrez peut-être présenter une demande pour ces prestations. La pension de base de la Sécurité de la vieillesse est imposable et est réduite pour les pensionnés qui ont un revenu plus élevé.

Supplément de revenu garanti

Les prestations du Supplément de revenu garanti fournissent un revenu additionnel aux pensionnés de la Sécurité de la vieillesse qui vivent au Canada et dont le revenu est faible. L’admissibilité aux prestations et leur montant sont fondés sur le revenu et l’état civil. Les prestations ne sont pas imposées. Pour de plus amples informations et afin de vérifier votre éligibilité, veuillez visiter le site web de la Sécurité de la vieillesse.

Allocation/Allocation au survivant

Les prestations mensuelles de l’Allocation aident l’époux ou le conjoint de fait d’un pensionné de la Sécurité de la vieillesse ou un survivant. Pour y être admissible, vous devez avoir de 60 à 64 ans, satisfaire aux exigences relatives à la résidence et toucher un revenu qui se situe à l’intérieur de certaines limites. L’Allocation n’est pas imposée et cesse lorsque vous devenez admissible à la pension de la Sécurité de la vieillesse. Pour de plus amples informations et afin de vérifier votre éligibilité, veuillez visiter le site web de la Sécurité de la vieillesse.

Report volontaire de la pension de la sécurité de la vieillesse

Le report volontaire de la pension de la Sécurité de la vieillesse permet aux gens la possibilité de reporter le versement de leur pension d’un maximum de 5 ans après l'âge d'admissibilité, en échange d'une meilleure prestation mensuelle de 0,6 % par mois de report (ou 7,2 % pour une année complète de report). Une fois que les gens ont choisi de recevoir leur pension de sécurité de la vieillesse, ce pourcentage sera appliqué à la pension pour le reste de leur vie.

Impôt de récupération de la Sécurité de la vieillesse

Selon la Loi de l'impôt sur le revenu, si votre revenu net de toutes provenances dépasse le montant établi, vous devrez peut-être rembourser une partie ou la totalité de votre pension de la Sécurité de la vieillesse. Le montant que vous devez rembourser est établi en fonction de la différence entre votre revenu et le seuil déterminé (75 910 $ pour 2019) pour une année donnée. Vous devez rembourser 15 p. 100 de ce montant. Le seuil est ajusté chaque année pour tenir compte de l'inflation.

Haut de la page


Date de modification :